•  

    La découverte de l’Inde est un voyage initiatique au cours duquel il faut oublier ses certitudes avant de porter un jugement.
    Ici, le luxe extrême côtoie le dénuement le plus total et si la splendeur de l’Inde surprend, sa misère effraie parfois.
    Pourtant peu de lieux exercent une fascination comparable à celle de l’Inde.
    Pourtant, à condition d’oublier un peu la matérialité de notre société de consommation et de balayer préjugés et clichés ancrés dans nos consciences occidentales, l’Inde bouleverse et émerveille, l’Inde étonne et ensorcelle.


                                                                                   (Pour regarder la vidéo, n'oubliez pas de couper la musique du blog en haut, à droite)

     

                                                                                  


    7 commentaires
  • La Lumière suffit...

     

    Quand une étoile meurt au tombeau froid des yeux,
    Se lèvent les soleils de la mélancolie.
    Le verre et la ciguë, on boit jusqu'à la lie,
    Et soudain, on est vieux.


    Que pleuvent les pétales des roses en larmes,La Lumière suffit...
    Quand ma Muse agonise au jardin des chagrins !
    L'amour, une belle plante : le bonheur est son grain,
    Qui meurt dans le jour parme.


         Allumez, allumez, tous les feux de vos cœurs,
         Balises de détresse au grand vent des humeurs !
         Et sur la mer, courez, mais sans jamais de pause.


                Car sinon, vous mourrez, noyé dans l'océan
                Des pleurs, aux yeux éteints, où votre aimé repose…
                Ne cessez de chérir, vous n'avez pas le temps !


                               La lumière suffit pour que l'ombre nous passe.

     

    La Lumière suffit...

     

     


    7 commentaires
  •  

    Voyage...

     

    Quand mon bateau abandonne la rive,
    Emporté par les courants de l’océan,
    Je me laisse emporter sur sa route qui dérive,
    Passé perdu, immolé dans le néant…Voyage...

    Mon Amour, prend-moi la main,
    J’ai trop peur que je m’égare,
    Mon cœur dans l’ombre s’éteint,
    Lentement, je largue les amarres…

    Vers toi, mon amour, je vole
    Par-dessus les nuages du temps.
    Emportée par le souffle d’Eole
    Dans un silence assourdissant…

    Emmenée dans un voyage sans fin
    A la découverte de nouveaux horizons.
    Sans cesse suivre les longs chemins
    Qui me mèneront vers ta maison…

    Suivre lentement les rivages,
    Et ne pas faire naufrage…

     

    Voyage...

     

     

     

     


    10 commentaires