•  

    Pas précieuse, mais ridicule...

     

    Elles n'ont vraiment pas de chance,Pas précieuse, mais ridicule...
     Et blablatent sans aucune éloquence,
    Sans arrêter un seul instant de geindre

     Elles ne peuvent que se plaindre...


    Elles étalent tous leurs malheurs,

     Nous font part de toutes leurs humeurs,
    Et jettent au monde comme en pâture
    Leurs mots débiles pleins de ratures...


    Etalage futile d'une misérable vie,
    Qu'elles racontent avec mélancolie.
    Elles n'oublient rien, car tout y passe,
    Les bobos de pépé, et d'autres crasses...

    Pas précieuse, mais ridicule...
    Mais, ce qu'elles aiment par dessus tout,
    C'est promener toutou dans le Poitou.
    Tout comme leurs petits ennuis de santé,
    Séjours à l'hosto, le tout bien étalé...


    Ni précieuse, ni funambule,
    Simplement ridicule,
    Point-virgule...


    Pas précieuse, mais ridicule...

     

     


    18 commentaires
  • J'ai rêvé...                                                         J'ai rêvé...

    J'ai rêvé...

    Cette nuit, j’ai rêvé ta douce présence.
     Ce matin, je n’ai remarqué que ton absence.
     J’ai rêvé de doux mots frissonnés
    Dans mon oreille, j’aurais bien aimé…

     
    Mais, je n’entends que le bruit de ton silence,
    Dans ma vie tu n’es que l’insignifiance
    D’un amour vers d’autres horizons envolé.
    Oubliés, tes longs et doux baisers acidulés…

     
     Dans ma vie, tout n’est que « marche ou crève ».
    Ne reste que la tendre illusion de mes rêves,
    Ils sont gratuits, pas de prix à payer,
    Car de mon cœur, je t’ai déjà chassé…



    J'ai rêvé...

     

     

     

     

     


    36 commentaires
  •  Désire-moi...

    Désire-moi mon chéri,
    Je te veux dans mon lit.
    Malgré ta grande gueule d'ahuri,
    Et ton allure de fier abruti...

    Désire-moi... Malgré ce que tu me dis
    Tu restes mon petit yeti
    Je suis toute adoucie
    Quand tu me dis "chérie"

    Désire-moi mon chéri,
    Je t'offre mon anatomie
    A ton sombre regard d'anéanti
    Viens, je t'offre mon Amazonie...

    Je te désire aussi mon chéri
    Viens, nous ferons zigouigoui...
    Montre-moi ton bel Arabie
    Je te suis toute asservie...

    Asticote mon argenterie
    Sors-moi ton artillerie
    Comment...quoi.. .une avarie...
    Tu me le paieras, foi de Ninie...

     

    Désire-moi...

    Désire-moi...



     


    24 commentaires