•  

    Aimer...


    Aimer la vie jusqu'à supplier la mort
    Aimer à vie, aimer à tort
    Aimer pour ne rien recevoir
    Aimer jusqu’au dernier regard
    Un souffle qui passe
    Un nuage qui s’efface
    Aimer à n’y rien comprendre
    Aimer quand il n’y a plus à prendre
    Qu’un vide incolore
    Au fond d’un puits qui dort.


    Aimer...Aimer le mur qui boit l’horizon
    À l’ombre d’une main verrouillée
    Aimer avec, aimer selon
    Aimer le chemin perdu dans la vallée
    Celui qui ne mène nulle part
    Aimer jusqu’au point de départ
    Aimer toujours, aimer encore
    À faire trembler la mort.


    Aimer si fort
    Que le vent se fige
    Pour glisser dans un vertige
    Aimer seul ou bien à deux
    À deux, mais pas plus seul qu’avant
    Quand les mots de tes yeux
    Ricochent sur les parois du temps
    T’aimer jusqu'à ne plus aimer
    Que de t’aimer...




    Aimer...





    5 commentaires
  • L'Ombre des mots...

    Même les mots ont une ombre,

    Et si on ne la voit pas,

    C’est parce qu’il fait trop sombre

    En nous à ce moment-là.L'Ombre des mots...

     

    Il vaut mieux attendre un peu,

    Le temps que l’âme s’éclaire,

    Le temps qu’il faut à ce feu

    Pour quitter le sanctuaire.

     L'Ombre des mots...

      Car tous les mots sont soleils,

      Brûlures au bout des doigts

      Quand on assiste au réveil

      D’un désir plus grand que soi.

     

     


    Pour écrire, il ne suffit pas de choisir un sujet.

    Il faut le transcrire, avec l'aide de ses doutes,

    Ecrivant parfois avec peine, un chapitre à la fois,

    Faisant de sa quête, la plus belle des conquêtes...

     

    L'Ombre des mots...

     

     


    25 commentaires
  • L'encre de la pensée...L'encre de la pensée...

    Le crayon est une plume,

    Qui s’use contre le papier,

    A écrire des textes de couleurs,

    Enjôleurs, triste ou moqueurs.

    Souffrant de le tailler,

    Il trace néanmoins par la main qui le guide,

    Les pensées de l’âme ou du cœur,

    De personnages seuls et sensibles.

    Le papier, l’encre et la pensée,

    Se joignent ensemble,L'encre de la pensée...

    Pour tracer les envies de vivre,

    Celles d’aimer ou la détresse d’un deuil.

    Situations éphémères,

    Qui disparaissent de la mémoire,

    Mais se couche sur le papier,

    Pour y vivre à jamais.

     

    L'encre de la pensée...

     

    L'encre de la pensée...


    49 commentaires