•  

    Si toi aussi, quand tu fermes les yeux, tu ne vois plus rien...

     

    Et comme un miroir qui te reflète,Si toi aussi, quand tu fermes les yeux, tu ne vois plus rien...
    Tout en toi part en fumée,
    Comme un tourbillon de détresse
    Que le tunnel va avaler.
    A l'heure fatale ou rien ne presse,
    Ton audio visuel est tout brouillé...

     

    Si c'est la lune qui t'hypnotise
    Pourquoi donc te laisser aller.
    Ne te laisse pas emporter
    Par cette perpétuelle marée,
    Tu sais elle pourrais te tuer.
    Pourtant tu vis des deux côtés,
    Ou tant de questions viennent se poser...

     

    Si toi aussi, quand tu fermes les yeux, tu ne vois plus rien...

     

     

     


    20 commentaires